Et si on inventait la musique autrement...
Et si on utilisait des instruments qui viennent d'un peu partout, des instruments qui n'auraient pas dû se rencontrer, pour en faire quelque chose d'autre, quelque chose de différent... Et si, au lieu de perpétrer une tradition musicale, on mettait la richesse sonore de tous ces instruments au service de la création et de l'improvisation...

Depuis plus de 20 ans, la clarinettiste Laetitia Parisse, par sa pratique de divers instruments à vent du monde, s'est naturellement tournée vers les percussions et les cultures traditionnelles. Sa rencontre avec le multi-percussionniste et batteur Jean-Baptiste Parisse a donné naissance à "Parisse Métisse". Le duo explore les timbres des instruments et s'influence des musiques celtiques, africaines et asiatiques. Cette petite formation invite à la découverte, au voyage et à l'ouverture.

Les artistes du duo sont aussi pédagogues, et veulent partager leur passion au plus grand nombre. Ils souhaitent susciter la curiosité du public en découvrant des instruments du monde tels que les tablas indiennes, le udu, le rav drum aux sonorités surprenantes, les flûtes du monde, la gaïta galicienne … Ils désirent donner au public la possibilité de s’exprimer musicalement en jouant des motifs rythmiques avec des percussions, des cordophones ou encore des métallophones et en chantant des onomatopées.



 

Laetitia Parisse
pm photo 4.jpg
Jean Baptiste Parisse 
pm photo 7.jpg


Clarinettiste et flûtiste depuis l’enfance, Laetitia a suivi un apprentissage classique en démarrant dans une école de musique municipale et en prenant fin au conservatoire de Valenciennes.

Depuis la rencontre de Jean Baptiste Parisse en 2005, Laetitia s’ouvre davantage sur les musiques actuelles (rock et traditionnelles du monde), c’est la naissance du groupe NOOM, et d’autres projets musicaux se déclenchèrent. Elle se forme depuis 2009, en tant qu'autodidacte à la pratique de la gaïta galicienne (cornemuse) et autres instruments à vent du monde (Hulusi, Flûtes amérindiennes, Flûtes harmoniques)
C’est en 2009, que Laetitia décide d’entreprendre une formation professionnelle au sein du Centre des Musiques Actuelles de Valenciennes et confirme auprès de Paul-Alain Fontaine, Eric Plantain, Patrice Coeugniet son identité musicale. Elle est diplômée en 2010 par la Fédération Nationale des Ecoles d’Influences Jazz et Musiques Actuelles à Paris.
Laetitia continue son chemin et intègre pendant un an, en 2010 l’école de jazz de Tourcoing auprès de Hugues Rousé et développe sa capacité à improviser.
Des rencontres importantes avec les artistes Tri Yann, Doolin, Merzhin, Carlos Nunez, Christian Vander du groupe Magma, David Krakauer, Albin Suffys enrichissent le parcours musical de Laetitia.
En 2015, diplômée par le Centre de Formation de Musiciens Intervenants à l’université Lille 3, où elle rencontre les artistes Max Vandervorst et Jean Jeltsch qui lui apportent une spécialisation de création d’instruments et pratiques collectives avec des objets détournés. Elle développe divers spectacles depuis 2015 : le voyage cyclophonique au théâtre de Cambrai (avec des pièces de vélos), le voyage hostophonique à l’hôpital de Le Quesnoy (avec des objets de l’hôpital) et le centenaire de la paix au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes (avec des objets de la guerre).
Laetitia réalise des interventions de découverte d’instruments du monde et concert en milieu scolaire, en Ephad, MAS, IME, Centres Culturels.
Laetitia crée des projets d'éducation artistiques et culturels pour jeunes publics dans les écoles primaires, centres socio-culturels. Elle enseigne de 2015 à 2018 la musique traditionnelle irlandaise, bretonne et galicienne au sein du Conservatoire de Musique du Pays de Mormal et l'école de musique municipale de Landrecies.
Depuis 2005, elle apporte ces richesses d’instruments du monde dans les projets Noom, Lodàn, Parisse Métisse et AïNa.
https://parisselaetitia.wixsite.com/laetitiaparisse

https://parissemetisse.com

Depuis tout gamin, Jean Baptiste a baigné dans un milieu musical très éclectique. C'est à l'âge de 17 ans, que le déclic se fait, et entreprit lui même l'apprentissage de la batterie.

Il crée ses propres systèmes de travail inspirés de Christian Vander (membre fondateur du groupe Magma).

C'est après quelques temps, que les premiers groupes se forment (rock’n’folk) et Jean Baptiste profite de diverses  premières parties dans la région (Kassav, Dave, Tri Yann, Marcus Malonne, Merzhin, Doolin).

Il décida de rejoindre en 1998, le CMA de Valenciennes dans le but d'une formation de professionnalisation aux métiers de la musique, et se forme auprès de Pascal SCHERFFERZICK, Cyril GABEZ, Gérald MANCEAU (batteur des Rita MITSOUKO), Olivier MONTEILS (batteur de Princesse ERIKA et Diane TELL), KRISHOU (Batteur de FFF). Jean Baptiste y enseigne ensuite en 2012.

Jean Baptiste crée en 2008 un département « musique actuelle » au sein d’une école de musique et y enseigne la batterie et les percussions du monde pendant 10 ans.

Depuis 2005, Jean Baptiste est percussionniste et batteur spécialisé en musique du monde dans diverses groupes professionnels que composent l’association NOOMASSO (Embarquement Immédiat, Parisse Métisse, Lodàn, Noom, Aïna). Il enregistre divers albums.

Jean Baptiste réalise des interventions de découverte d’instruments du monde en milieu scolaire et en créant des collectifs pour tout âge.

https://parissemetisse.com

Les songes de Lily - Parisse Métisse
00:00 / 00:00